Initiale et première voyelle du prénom

1. La première lettre du prénom, l'initiale


C'est la première lettre du premier prénom qui a un impact immédiat sur autrui lorsque nous nous nommons. Et cet impact est double : presque physique d'abord, puisque c'est la première lettre qui entre en contact avec notre interlocuteur, et bien entendu un impact d'ordre psychologique, irrationnel. Lorsqu'un ami vous présente une nouvelle relation, Sophie, S est la première lettre qui - le mot n'est pas trop fort - frappe votre inconscient. Et votre inconscient va retirer déjà un certain nombre d'informations de cette première lettre, avant d'aller plus avant et de décortiquer le contenu des renseignements complets contenus dans le prénom. La première lettre, l'initiale du premier prénom, se nomme, en numérologie, la Pierre angulaire. C'est la première pierre de notre édifice, et c'est sur elle que se bâtissent non
seulement nos premières années d'existence, mais toute notre vie, ainsi que notre caractère et notre personnalité. C'est donc une information fondamentale, que nous devons prendre en compte. L'initiale de notre prénom indique nos aptitudes et nos attitudes face à l'existence, aux éléments extérieurs, aux diverses expériences de la vie. En ce domaine, visuellement, le graphisme des lettres est déjà caractéristique, et ce n'est pas pur hasard. A, première lettre de l'alphabet, a une valeur de pur 1, nous l'avons vu dans les pages précédentes. La symbolique du 1 lui est donc rattachée. Physiquement, cette lettre est bien campée sur ses deux jambes, elle est stable, bien ancrée sur la terre, sur le monde matériel. La pointe dirigée
vers le haut, vers le ciel, dénote une volonté d'évolution, d'élévation, et une recherche, une avancée vers le cosmos, ou vers Dieu. La barre horizontale est aussi signe de stabilité et d'équilibre entre le monde matériel et les valeurs spirituelles. Alexandre, dont A est à la fois la première lettre, l'initiale, mais aussi la première voyelle, détient, de manière très significative, ces caractéristiques. Regardez la lettre C, lettre ronde, toute en courbes et en douceur, lettre ouverte, ouverte à la communication, ouverte à toutes les formes d'expression, artistique, créative, et liée à la symbolique du nombre 3. Claire, dont l'initiale est C, aura ainsi toutes les chances d'être une personne charmante et charmeuse, ouverte et spontanée, pour qui la voix pourra se révéler un outil merveilleux : chanter, parler ou convaincre, si Claire est avocate, ou l'avocate des bonnes causes. Amusez-vous à écrire, à dessiner les vingt-six lettres de notre alphabet et à trouver derrière ces signes, en apparence anodins, leurs significations profondes, vivantes, si naturelles et dont si peu d'entre nous ont conscience.
 

2. La première voyelle du prénom


Notre deuxième outil d'analyse, second dans l'ordre d'importance, mais en aucun cas négligeable, est la première voyelle de notre prénom (lettres : A, E, I, O, U, Y). Il est difficile de mesurer la part d'impact des deux éléments, première lettre et première voyelle, sur notre inconscient. Il faut les considérer l'une et l'autre, ne pas en privilégier l'une au détriment de l'autre car elles forment un tout. La première voyelle du prénom correspond aux motivations intérieures et immédiates du sujet, le plus souvent invisibles et en tout cas profondément enfouies, à son émotivité, à son affect. Elle est donc plus profonde, moins brute, que l'initiale, car elle implique déjà les notions d'intériorité, de réflexion, de secondarité ; elle touche le « moi » profond, alors que l'initiale est plus instinctive, plus primaire, plus physique aussi. Essayez, la prochaine fois que l'on vous présentera quelqu'un, de faire un premier test et de tenter de saisir immédiatement les premières informations fondamentales inscrites dans l'initiale et la première voyelle du prénom usuel. Vous serez surpris de constater la quantité d'indices intéressants qu'elles renferment ! Bien entendu, vous ne devez pas vous contenter de ces brèves et premières informations, il serait dangereux de vous limiter à leur interprétation en pensant obtenir la totalité des renseignements recherchés. Considérez ces deux éléments comme une première approche, en quelque sorte une première ébauche dessinée au fusain, sans couleurs, ni relief, ni profondeur, un tout premier abord...
Pour les prénoms dont la première voyelle est aussi l'initiale, comme le A de Alexandre, le É de Emile, le I d'Isabelle, le O d'Oscar, l'importance des renseignements que renferme cette lettre est multipliée. Si l'on considère que la première lettre et la première voyelle forment un tout, dans ce cas, une seule lettre coïncidera avec la signification de ce tout. Vous trouverez dans les pages suivantes la signification des vingt-six lettres de notre alphabet, correspondant au cas où elles apparaissent comme première lettre, ou initiale, et première voyelle (lettres : A, E, I, O, U, Y) du prénom : il vous restera ensuite à faire la synthèse de ces diverses informations.

Découvrez notre approche de la numerologie.
 
Extrait de choisir son prénom, choisir son destin de Martine Barbault